comportementaliste et éducateur canin
complicité
résultats rapides

Mon chien s’est fait mordre par un serpent

Home / Mon chien s’est fait mordre par un serpent

Mon chien s’est fait mordre par un serpent

chien mordu par serpent

Les accidents se produisent généralement de mars à novembre, période d’activité des vipères. Ils sont plus fréquents au printemps (les vipères sont plus agressives) et à l’automne. Les vipères sont en général peureuses. Pour entrainer leur fuite, il faut, lors de sa promenade frapper le sol avec un bâton et bien surveiller son chien.

 

La trace des crochets est visible sous forme de parfois un, ou plus souvent deux petits points distants de 0,5 à 1 cm.

 

Conduite à tenir en urgence

  • Recueillez des informations sur le type de serpent
  • Dans la mesure du possible, essayez de reconnaître l’espèce en cause.
    En France, ce sont uniquement les vipères qui sont venimeuses (Vipera aspis, Vipera berus et, plus rares, Vipera ursinii et Vipera seoanei). Bien évidemment, ne tentez pas de capturer le serpent incriminé. La totalité du venin n’est pas injecté la première fois et la vipère peut mordre de nouveau. Essayez éventuellement d’en prendre une photo.
     

    • Vipera aspis se trouve au sud d’une ligne Nantes-Nancy, sauf en région méditerranéenne, dans les friches, les bocages, les broussailles, en terrain plutôt sec.
    • Vipera berus (ou vipère péliade) se trouve au nord de la ligne Nantes-Nancy, dans le Massif central et le Jura, en terrains variés et parfois humides ou marécageux.
    • Vipera ursinii (Provence) et Vipera seoanei (Pays basque) sont beaucoup plus rares.
    • La vipère aspic ou la vipère péliade sont souvent responsable des morsures de serpent chez le chien.

 

  • Il faut avant tout calmer le chien et éviter tout stress ou effort qui favoriserait la diffusion rapide du venin en augmentant le débit sanguin.
  • On peut appliquer des compresses d’eau froide ou une poche de glace sur la zone mordue (en intercalant un linge propre contre la peau) pour apaiser la douleur et limiter la diffusion du venin. On peut aussi désinfecter la plaie avec un produit sans alcool (eau oxygénée.)
  • En cas de morsure sur une patte, immobiliser le membre atteint avec une attelle et une bande NON serrée.

Gestes à ne pas faire ou inutiles

Ne pas inciser la morsure (aggravation du risque d’infection).
Ne pas aspirer le venin par succion (risque de contamination du secouriste en cas de plaie buccale)
Ne pas utiliser de l’alcool ou de l’éther (augmente la diffusion du venin).
Ne pas injecter un sérum antivenimeux (risque de choc allergique) Ne pas poser un garrot (aggravation des lésions locales).
Ne pas mettre du chaud ou une flamme au niveau de la morsure (le venin de serpent n’est pas sensible à la chaleur).
Ne pas utiliser un Aspivenin (petite pompe destinée à aspirer le venin qui n’a qu’un éventuel effet placebo)

 

Amener l’animal chez le vétérinaire

Les signes cliniques apparaissent entre 30 minutes et 3 heures. L’évolution des troubles s’étale sur quelques heures à quelques jours.
Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable.

Les urgences des Écoles Vétérinaires

  • Toulouse:
    Ecole Nationale Vétérinaire
    23 chemin des capelles
    31076 Toulouse cedex 3
    05 61 19 38 62
  • Nantes:
    Clinique générale
    Atlanpôle-La Chantrerie
    BP 40706
    44307 NANTES cedex 3
    02 40 68 78 98
    02 40 68 78 99
  • Lyon:
    Ecole Nationale Vétérinaire
    2 route de Saint Bel
    69280 Marcy l’Etoile
    04 78 87 07 07
  • Maisons Alfort:
    Ecole vétérinaire Maisons Alfort
    7 avenue du Général de Gaule
    94700 Maisons Alfort
    Du lundi au jeudi de 13h00 à 8h00 du matin
    du vendredi 13h00 au lundi 8h00 du matin
    24h sur 24 les jours fériés.
    Fermé au mois d’août
    téléphonez avant de se présenter au Bâtiment Marsenac: 01 43 96 72 72

Information complémentaire

Le centre anti-poison vétérinaire est un service d’information en toxicologie animale et environnementale auprès des vétérinaires, des particuliers, des collectivités, des éleveurs et autres professionnels : il répond à tout appel téléphonique ou demande écrite à propos des risques toxiques pour les animaux, domestiques ou sauvages, ainsi que pour le consommateur de denrées d’origine animale. Il en existe 4 regroupés sur les 4 Ecoles Nationales Vétérinaires. Ils sont ouverts 24H/24H tous les jours de l’année.

Toulouse : 05 61 19 39 00
Nantes : 02 40 68 77 40
Lyon : 04 78 87 10 40
Maison-Alfort : 01 48 93 13 00

Gravité

La morsure de serpent chez un chien se situe souvent au niveau du museau
Chez le chien, des signes généraux peuvent apparaître : abattement, fièvre, anémie, hémorragies, épistaxis, pétéchies, ictère, diarrhée, vomissements, troubles du rythme cardiaque, convulsions, paralysie, urines foncées voire couleur thé ou café,…

 

Les morsures aux babines peuvent entraîner des troubles respiratoires.
Les complications de CIVD et d’insuffisance rénale sont souvent particulièrement graves.
Dans les formes graves, le pronostic est réservé et un certain nombre de cas sont mortels.

 

C’est donc potentiellement une Urgence vétérinaire vraie.

 

Eric Burdel, Vie de chien

 

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous pour recevoir notre cadeau de bienvenue !